Comparatif des candidats à la présidentielle sur le mariage et l'adoption "homosexuels"

Publié le par La rédaction

    S'agissant de questions aussi déterminantes pour l'avenir de nos sociétés et bien souvent traitées sans recul par les politiciens au gré des pressions "politico-médiatiquement" correctes, il nous a paru utile de présenter les choix exprimés en la matière.

   Sont FAVORABLES au mariage de personnes du même sexe et à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels :

- Olivier Besancenot (dont la profession de foi prône pour les "homosexuel-le-s" le "droit à éduquer librement leurs enfants" (sic) : soit il est en froid avec la biologie et pense que les homosexuels peuvent procréer en couple ; soit c'est inopérant, dès lors que les parents éduquent librement leurs enfants quelle que soit leur orientation sexuelle... Le politiquement correct frappe encore) ;
- Marie-Georges Buffet ;
- José Bové ;
- Dominique Voynet ;
- Ségolène Royal ;
- Arlette Laguiller.

   Sont OPPOSES sans réserve
au mariage de personnes du même sexe et à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels :

- Phillipe de Villiers ;
-
Jean-Marie Le Pen.

    
Sont OPPOSES MAIS :

- Nicolas Sarkozy est en principe opposé au mariage et à l'adoption homosexuelle, mais propose un nouveau contrat d'union, qui est bien proche du mariage. Dans la revue homosexuelle "Têtu" d'avril, il a néanmoins déclaré :

« Pour autant si je suis mon raisonnement, puisqu'on ne choisit pas sa sexualité, fonder une discrimination sur quelque chose qu'on ne choisit pas, c'est une injustice majeure (?). Je suis donc pour une union civile homosexuelle qui ne passe pas par le greffe du tribunal d'instance mais par la mairie. C'est logique (?). Et je vais même ajouter ceci que je n'ai jamais dit encore : cette union civile à la mairie entraînera une égalité fiscale, sociale, patrimoniale totale avec les couples mariés qui ira, par exemple jusqu'au droit à la pension de réversion pour le conjoint homosexuel... » [Source : Liberté politique.com (Ici)]

Cette "union civile" n'ouvrira pas, apparemment, de droit à l'adoption, mais N. Sarkosy prévoit l'instauration d'un statut de "beaux-parents" dont pourront bénéficier toutes les familles recomposées, y compris homosexuelles. Il faut noter que dans tous les pays où l'union homosexuelle a été reconnue comme telle, le droit d'adopter a suivi.

- François Bayrou, est opposé au mariage homosexuel, mais propose un nouveau contrat d'union, ce qui rejoint sur le principe le projet Sarkosy ; en revanche, il est explicitement favorable à l'adoption simple par les homosexuels.

(A noter qu'il n'est pas certain qu'ils soient suivis sur ces projets par leur base et par les parlementaires de leur partis, au vu des prises de position constatées, en particulier du côté de l'UMP).

    Opinion INCONNUE de nous :
- Gérard Schivardi ;
- Frédéric Nihous.

Publié dans Politique

Commenter cet article