Communautés

Lundi 22 septembre 2008 1 22 /09 /Sep /2008 17:52

Partout où il passe, le Saint Père insiste beaucoup, comme il l'a fait récemment en France, et plus récemment encore auprès des évêques Panaméens, sur la nécessité de favoriser les vocations sacerdotales. Il insiste fortement sur la nécessité de les promouvoir et de donner aux candidats au sacerdoce une formation solide, à la fois humaine, intellectuelle et spirituelle. Les carences en ce domaine sont souvent patentes, et pas seulement quant au nombre des candidats, les défaillances se manifestant en particulier dans la formation humaine et celle de l'intelligence.

L'idée nous est venue, avec l'aide d'un récent ami, que nous saluons ici, de vous présenter un Institut assez peu connu en France, et pourtant bien implanté dans le monde : celui des Légionnaires du Christ-Roi, qui n'est pas sans rappeler les intuitions d'une autre grande oeuvre catholique, celle de l'Opus Dei.

La Légion du Christ est une congrégation religieuse de droit pontifical, fondée en 1941. Elle a pour mission d’étendre le Règne du Christ dans la société, selon les exigences de la justice et de la charité chrétiennes, en étroite collaboration avec les pasteurs et les programmes pastoraux de chaque diocèse. Aujourd’hui, elle est riche de 700 prêtres et de près de 3 000 séminaristes, répartis en grands et petits séminaires. Elle est présente dans 20 pays.

Voici la présentation qui en a été donnée par le journal L'Osservatore romano le 5 janvier 2001, en version espagnole à l'occasion du soixantième anniversaire de leur fondation.

_______________



Un peu d’histoire

 

Dans le climat de persécution qui régnait encore dans quelques États du Mexique, Marcial Maciel, séminariste mexicain de 16 ans, en la fête du Sacré Cœur de Jésus 1936, perçut avec une extraordinaire clarté l’appel de Dieu à former un groupe de prêtres qui se consacreraient avec enthousiasme et générosité à l’extension du Règne du Christ parmi les hommes. Trois tentatives furent nécessaires avant que le projet ne se concrétise. Le 3 janvier 1941, premier vendredi du mois, à 20 ans, le jeune Marcial Maciel, encore séminariste du diocèse de Cuernavaca, fonda la Légion du Christ, avec treize adolescents, au sous-sol d’une maison de Mexico charitablement prêtée par une famille amie.

 

Le jeune fondateur, convaincu de ce que, pour réaliser efficacement la mission évangélisatrice que Dieu avait confiée aux Légionnaires du Christ dans le monde moderne, une solide formation intégrale - spirituelle, pastorale, intellectuelle et humaine - leur était nécessaire, partit, en 1946, avec un groupe de 36 Légionnaires du Mexique en Espagne, à l’Université Pontificale de Comillas (Santander - Espagne). Le fait d’avoir à subir cette traversée du Mexique en Espagne, dans les soutes d’un navire, ne le fit pas reculer. La traversée dura 24 jours.

 

Le 25 mai 1948 Le Saint Siège accorda à la Congrégation le « Nihil Obstat », pour l’érection canonique qui eut lieu la même année, le 13 juin, dans le diocèse de Cuernavaca.

 

En 1950, s’ouvrit à Rome, le Centre d’études supérieures pour que les Légionnaires puissent fortifier leur foi, unis au roc de Pierre, et se préparer solidement à l’étude des disciplines sacerdotales.

 

Dans la seconde moitié des années 50, la Congrégation passa par une dure épreuve morale qui la purifia et la fortifia spirituellement. Cette période dépassée, elle reprit son rythme de croissance vocationnelle et d’expansion apostolique.

 

En 1965, le Saint Siège accorda à la Légion du Christ, le «Decretum Laudis» et, la même année s’ouvrit le noviciat des États-Unis. En 1970, le Pape Paul VI confia à la Congrégation la prélature de Chétumal, (aujourd’hui Cancun-Chetumal), dans l’Etat mexicain du Quintana Roo, lequel compte un pourcentage élevé de population maya. C’est là que 10% des prêtres légionnaires et divers laïcs collaborateurs du « Regnum Christi » développent leur ministère pastoral. En 30 ans de travail, les missionnaires Légionnaires ont construit près de 230 églises et oratoires.

 

Apostolat

 

L’objectif spécifique de la Congrégation est l’instauration du règne du Christ dans la société, en accord avec les exigences de la justice et de la charité chrétiennes, à travers la formation de groupes de leaders laïcs qui rendent témoignage de l’Évangile dans leur milieu familial, professionnel et social.

 

Bien que la Légion du Christ n’exclue aucune forme d’apostolat, actuellement son travail se concentre spécialement dans le domaine de l’éducation de la jeunesse, la famille, les missions, la promotion sociale et les moyens de communication.


Le rayonnement de ce charisme apostolique de la Congrégation a commencé en 1954 avec la fondation, à Mexico, de l’Institut de «Cumbres», prototype des nombreux centres éducatifs d’enseignement primaire et secondaire que les légionnaires organiseront ensuite au Mexique, au Venezuela, au Chili, au Brésil, aux États-Unis, en Espagne, en Irlande et en Italie. Actuellement les centres éducatifs dirigés par les Légionnaires du Christ et les membres du « Regnum Christi » sont au nombre de 145 collèges, 21 instituts supérieurs et 9 Universités.

 

Dès le début des années 60, les Légionnaires soutinrent la participation  apostolique des laïcs spécialement avec le  mouvement « Regnum Christi ». Avec le concours des laïcs de ce Mouvement ont pris naissance des revues, des périodiques, des programmes de radio et de télévision et ont ainsi intensifié la présence chrétienne dans les domaines politiques, des entreprises et de la vie professionnelle. De nombreuses œuvres de promotion sociale, particulièrement pour l’assistance aux personnes les plus démunies, ont également vu le jour.

 

En août 1991 s’ouvrit à Rome le collège international «Maria Mater Ecclesiae», pour la formation des séminaristes diocésains. Le Pape Jean Paul II demanda expressément la fondation de ce collège en octobre 1990, durant le synode des évêques sur la formation sacerdotale. Actuellement le centre compte 230 séminaristes diocésains de vingt nationalités. Jusqu’à maintenant s’y sont formés des séminaristes de plus de 100 diocèses.

 

En 1993, à Rome, fut inaugurée l’Athénée Pontifical « Regina Apostolorum », au siège duquel ont eu lieu les célébrations du 60e anniversaire de  la fondation.

 

Au mois d’octobre 1997, s’est ouvert un nouveau centre d’études supérieures de Légionnaires du Christ à New York.

 

Le Mouvement «Regnum Christi»

 

Le Mouvement «Regnum Christi» est un mouvement d’apostolat au service des hommes et de l’Église. Il est formé de laïcs, - hommes et femmes - de diacres et de prêtres. Par l’intermédiaire d’une action apostolique personnelle et organisée, il contribue à diffuser le message de Jésus-Christ à l’humanité.

 

Le «Regnum Christi» est une communauté de type associatif dans l’Église et au service de l’Église, qui aide ses membres à vivre leur engagement baptismal - sainteté personnelle, engagement apostolique - selon le charisme reçu de Dieu par l’intermédiaire du fondateur.

 

L’appartenance au «Regnum Christi» est une réponse personnelle et libre à l’appel de l’amour de Dieu. Les membres s’engagent à se consacrer corps et âme à porter aux autres la connaissance et l’amour de Jésus-Christ avec la spiritualité et la méthodologie apostolique du mouvement.

 

Poussés par l’amour de Dieu et du prochain, en communion avec le Saint Père et les évêques, ils désirent faire de l’Évangile de Jésus-Christ une réalité dans leur vie et la société. C’est une façon de vivre dans l’Église l’appel universel à la sainteté et à l’apostolat.

 

Le «Regnum Christi» favorise au sein de ses membres un profond sens ecclésial et missionnaire. En tant qu’organisation dynamique, il encourage l’esprit d’initiative dans ses membres et leur rappelle leur responsabilité enracinée dans le baptême, de faire de la foi le moteur de leur vie quotidienne dans le milieu familial, paroissial, professionnel et social.

 

Évangélisation

 

Dans leur désir de répondre à l’appel du Pape Jean Paul II pour mener à bien la nouvelle évangélisation, les Légionnaires du Christ ont mis en place des activités destinées à la diffusion du trésor de la foi catholique.

 

En Amérique Latine ils ont entrepris depuis 1980, le projet «Évangélisateurs à temps complet », un plan de formation et de soutien de catéchistes professionnels à temps complet pour répondre à la sécularisation et à la menace des sectes. Avec ce projet, on veut aider les évêques par l’intermédiaire d’hommes et de femmes célibataires ou mariés, désirant s’engager, bien préparés et totalement disponibles pour l’évangélisation et la catéchèse. Ils travaillent toujours en étroite dépendance des évêques et des curés. Pour effectuer leur travail, les évangélisateurs reçoivent une rémunération qui leur permet de vivre dignement et de réaliser leur mission comme il se doit. Ils sont actuellement 870 et s’occupent de 5 266 communautés dans 46 diocèses. Ces évangélisateurs ont, à leur tour, formé et envoyé quelques 33 260 catéchistes à temps partiel dans ces mêmes communautés.

 

L’Ecole de la foi est un Institut Pontifical de pastorale catéchistique approuvé en 1979 par la Congrégation pour le Clergé dont la finalité spécifique est d’épauler le travail des évêques et des agents pastoraux des Églises locales, par la formation des éducateurs de la foi, selon un plan d’étude qui leur donne l’aptitude d’experts de la doctrine catholique en communion avec le Pape et le magistère de l’Église.

 

Promotion sociale

 

Un des objectifs des légionnaires et des membres des membres du « Regnum Christi », est la promotion sociale. Pour y arriver, ils cherchent à faire prendre des engagements à des laïcs, jeunes ou adultes, qui peuvent apporter leurs biens, leur temps et leur capacité professionnelle et qui sont animés d’un profond sens chrétien de charité et de justice.

 

Dans les centres éducatifs qu’ils dirigent, ils cherchent à donner à chaque élève un sens profond de sa responsabilité devant les besoins des pauvres, c’est-à-dire, former la conscience chrétienne des élèves en face des problèmes sociaux.

 

Parmi les œuvres de promotion sociale des Légionnaires on remarque les collèges « Mano Amiga » : il s’agit de centres d’éducation gratuite, localisés dans les zones les plus pauvres et les plus surpeuplées, soutenus par la communauté éducative des collèges payants qu’ils dirigent également. Le réseau s’étend déjà en Espagne, au Mexique, en Colombie, au Venezuela, au Chili, aux États Unis et en Bosnie.

 

Outre l’enseignement et l’éducation, au sein de ces œuvres, se développe également un large et vaste travail social : octroi de micro-crédits (près de 40 000 ont déjà été octroyés), des ateliers d’aptitudes techniques pour les hommes et les femmes, l’assistance médicale pour adultes et enfants, la distribution mensuelle d’alimentation et de vêtements, des cours de dépassement personnel et de promotion humaine pour les parents, de préparation au mariage, d’orientation vocationnelle, d’éducation à la foi et d’assistance sacramentelle. 


Si vous souhaitez plus d’informations sur Regnum Christi, ses publications, ses activités ou si vous souhaitez savoir comment servir l’Eglise comme laïc catholique actif, merci de nous contacter en ligne ou à :

Regnum Christi
5, Villa Molitor
75016 paris
Tel : 01 45 24 00 22
Email paris@legionaries.org

Voir les 0 commentaires
Publié dans : Eglise universelle - Communauté : Chrétiens et heureux de croire
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés